NETTALI.COM- Le fonctionnement actuel l’Alliance pour la République ( Apr) n’agrée point Moustapha Diakhaté. L’ancien président du groupe parlementaire Bennoo bokk yaakaar et ministre conseiller assimile le parti au pouvoir à un fan’s club et juge que « l’urgence est de le remettre à l’endroit ».

Depuis sa création en 2008, l’Alliance pour la République n’a pas connu d’évolution dans son fonctionnement. Le jugement est de Moustapha Diakhaté, un des compagnons de la première heure du président du parti au pouvoir. Invité de l’émission « Jury du dimanche » de Iradio, l’ancien président du groupe parlementaire Bennoo bokk yaakaar, déclare : « En 2008 déjà, j’avais dit que l’Apr, c’est un fans’ club et cela n’a pas changé ».

Pour étayer ses propos, il ajoute : « Aujourd’hui, nous sommes une masse informe, il n’y a pas de structuration, le parti n’est pas organisé, la seule instance qui fonctionne, c’est le secrétariat national. Il y a même des instances qui ont été prévues mais qui n’existent pas encore. La présidence du parti, qui regroupe le président élu pour un mandat de 5 ans, celui de Macky Sall a expiré depuis six ans. Il y a  deux vice-présidents, deux coordonnateurs qui ne sont pas nommés. Aucune instance ne fonctionne dans les 557 communes ». La faute, il l’impute à Macky Sall qui dit-il, « doit piloter les structures, les organisations et assurer le bon fonctionnement du parti mais, il ne le fait ».

Face à cette situation, Moustapha Diakhaté trouve que  « l’urgence est de remettre le parti à l’endroit » même si par ailleurs, il salue la série de rencontres initiées récemment par le président de l’Apr avec ses anciens compagnons. « Les rencontres je les apprécie positivement, parce que je crois que la distanciation peut créer des conflits inutiles mais, il doit aller au-delà. Car, la question fondamentale qu’il faut se poser c’est le management du parti de l’Apr. L’urgence ce n’est pas de retrouver d’anciennes compagnies », fulmine-t-il.