NETTALI.COM – L’armée ivoirienne vient de perdre un de ses officiers les plus célèbres. Promu récemment colonel, l’ancien Chef rebelle Issiaka Ouattara est décédé à New-York au petit matin de ce lundi 06 janvier 2020.

C’est un coup dur pour l’armée ivoirienne. L’un des officiers les plus célèbres de Côte d’Ivoire vient de s’éteindre. L’ex-seigneur de guerre de l’ex-rébellion des Forces nouvelles, tout récemment promu colonel, Wattao est mort. Des suites d’une dingue doublée d’un diabète.

Le 15 décembre 2019, Afriksoir donnait en exclusivité la nouvelle de son évacuation au Maroc, puis aux Etats-Unis. « Le colonel Issiaka Ouattara dit Wattao est gravement malade. Depuis quelques semaines, le tonitruant ex-chef de guerre des ex-rebelles des Forces nouvelles, se faisait discret à Abidjan. Il y a quelques jours, il avait confié à des proches qu’il se sentait de plus en plus affaibli », « écrivait le site.

“En effet l’irréparable s’est produit. L’un des piliers du 19 septembre 2002 s’est effondré. Je dis bien un des piliers. Je pense à ses enfants et à toute sa grande famille. Je reviendrai sur l’homme”, a réagi sur Tweeter, l’ex-chef de la rébellion ivoirienne et ancien président de l’Assemblée nationale de la Côte d’Ivoire, Guillaume Soro.