NETTALI.COM – Mouhamed Dia peint un tableau sombre de la gouvernance de Macky Sall. Invité de l’émission Objection de Sud fm ce dimanche, le consultant économiste soutient que le bilan du chef de l’Etat en 2019 est désastreux.

Mouhamed Dia se veut formel et rejoint Abdoul Mbaye. Pour lui, les horizons sont sombres pour le Sénégal, cette année 2020 et risquent de l’être pour les années à venir.

Le bilan de Macky Sall de 2019 est désastreux. Je ne suis pas le seul, beaucoup d’économistes avaient dit au président Macky Sall que le Plan Sénégal émergent n’était pas bon et cela ne le sera jamais. La première phase et la deuxième phase du PSE montrent que c’était un plan électoraliste. C’était juste un plan pour pouvoir se faire réélire“, a déclaré Mohamed Dia.
A en croire l’économiste, les chantiers du PSE onéreux et pas assez rentables.

Si on regarde les investissements qui se faisaient au premier mandat, c’était des investissements électoralistes avec les grands chantiers (le Ter, Ila Touba, le Centre Abdou Diouf, l’arène nationale).
Je l’avais dit, je vais le répéter : le Ter est un mauvais investissement. C’est pour cela que quand il (Macky Sall) est allé le présenter à Banque mondiale, elle a refusé de le financer et lui a proposé le Bus Rapide Transit (BRT). Regardez où on en est avec le Ter “, martèle-t-il. Avant de mettre la Délégation rapide à entrepreneuriat rapide (Der) dans le même sac.

La Der aussi a été un programme électoraliste. Comment on peut décaisser des milliards et les donner à des gens qui n’ont même pas un business plan?  En 5 mois la Der a traité 15 mille dossiers et a décaissé 10 milliards. C’est évident quand on donne de l’argent à quelqu’un qui n’a pas de business plan, il va échouer. Après on les menace pour recouvrer l’argent. Ce n’est pas sérieux “, regrette l’invité de Baye Omar Guèye.