NETTALI.COM – Interpellé sur la nouvelle polémique concernant la limitation des mandats du président de la République, Aminata Touré, volant au secours de son mentor, pense que Macky Sall a déjà  « dit ce qu’il avait à dire sur la question depuis très longtemps ». Optant pour l’omerta, Mimi a aussi entretenu le mystère sur ses supposées ambitions, relativement à la succession du chef de l’Etat.  

La question relative à une éventuelle candidature de Macky Sall, en 2024, est devenue une véritable patate chaude entre les mains du pouvoir. Comme s’ils s’étaient passé le mot, la plupart des membres de l’entourage de premier cercle de Macky Sall, font dans le clair-obscur.

En clair, invitée à l’émission « Grand Jury » ce dimanche, Mimi Touré refusera de trancher le débat. « Je pense qu’il (Macky Sall) souhaite se concentrer sur le travail. Je considère que la question politique occupe trop de place dans la place publique. Après que le Président a gagné une élection il y a juste moins d’un an. Maintenant, il faut travailler. Il a déjà donné sa réponse. Je peux même comprendre que la question puisse l’énerver. Cela nous écarte des questions essentielles. Les politiciens ne sont pas les seuls représentants de la société Sénégalaise.  Il a déjà répondu depuis le 31 décembre. Quand vous avez débattu moult fois sur la question et qu’on continue de la poser… Il vous l’a dit les yeux dans les yeux. Ce débat, le fait de l’entretenir nous écarte de l’essentiel », a déclaré, sur les ondes de la Rfm, la présidente du Conseil économique, social et environnemental. .

Sur u nautre registre, Mimi n’exclut pas qu’un femme dirige le Sénégal. « Pourquoi pas », répond-elle, à une question sur le sujet, non sans appeler à « briser le plafond de verre ».  « Ce qui fait la différence, ce sont les aptitudes », juge l’ex-premier ministre.  Mimi Touré, va-t-elle candidater pour succéder à Macky Sall ?« On vous répondra à date échue… Les ambitions des uns et des autres le moment venu, on en discutera », prend-t-elle date.