NETTALI.COM – Il est difficile de croire en l’objectivité du Conseil National de régulation de l’audiovisuel même s’il se fonde sur la loi pour suspendre la SEN TV.

Le CNRA viole lui même la loi et parraine la violation de la loi par la RTS. L’article 15 de la loi 2006-04 du 4 janvier portant création de du Conseil national de Régulation de l’Audiovisuel (CNRA) dispose que” Le CNRA supervise une émission toutes les deux semaines,séparément à Radio et à la Télévision publiques.Cette émission est réservée aux partis politiques légalement constitués pour leur permettre d’évoquer les questions d’actualité nationale et internationale sous forme de débats contradictoires. Le CNRA veille au respect des principes d’équité,et d’équilibre entre tous les partis en tenant compte des contraintes du service public de la radio-télévision“.

Cette disposition est violée sous le regard complice du CNRA. Depuis plusieurs années, ces débats ne sont plus organisés à la RTS et pire le media public est fermé à l’opposition qui n’est plus invitée à l’émission “Point de vue” animée par le journaliste Omar Gningue.
Pour cela et certainement pour d’autres, le CNRA est au-delà de l’objectivité.

Bonne et heureuse année 2020.

Aziz Mbodj (Enseignant-chercheur à l’université de Bambey et membre du parti Rewmi)