NETTALI.COM – Des milliers de manifestants ont forcé mardi l’entrée de l’ambassade des Etats-Unis à Bagdad pour protester contre des raids américains menés en représailles après la mort de l’un de leurs ressortissants en Irak.

L’ambassade américaine à Bagdad au centre des tensions. Des milliers de partisans de paramilitaires irakiens pro-iraniens en ont forcé l’entrée, mardi 31 décembre, pour protester contre des raids américains en Irak. En retour, les forces américaines ont tiré des grenades lacrymogènes pour disperser la foule.

Dans un souci d’apaisement, le Premier ministre démissionnaire, Adel Abdel Mahdi, a appelé les manifestants à quitter le secteur de l’ambassade américaine

Le président américain, Donald Trump, a quant à lui accusé l’Iran d’avoir “orchestré” l’attaque de l’ambassade américaine :

“L’Iran orchestre une attaque contre l’ambassade américaine en Irak. Ils seront tenus pour pleinement responsables. De plus nous attendons de l’Irak qu’il utilise ses forces pour protéger l’ambassade”, a-t-il déclaré sur Twitter.

Avec France24