NETTALI.COM – Lors du vote du budget de son département, ce jeudi 12 décembre, le ministre des Finances et du budget, Abdoulaye Daouda Diallo est revenu sur le cas de la Senelec. Et c’est pour rassurer sur le paiement de cette dette et le souci d’éponger les arriérés. 

Dans un contexte de hausse du prix de l’électricité et de rumeurs sur une supposée crise à Senelec que le ministre Diallo avait d’ailleurs écartée lors du vote du budget du ministère du Pétrole et des Energies, celui-ci a davantage rassuré sur le cas de l’entreprise d’électricité.

En ce qui concerne la dette envers les entreprises nationales comme la Senelec, le ministre d’indiquer que l’Etat est en train de les éponger. “La dette de l’Etat à la Senelec est totalement réglée et nous avons, dans le budget 2020, 113 milliards franc CFA pour éponger les arriérés qui ont été constatés, avec pour obligation de ne pas reconstituer d’impayés pour 2019’’, a-t-il précisé.