NETTALI.COM – Pour avoir déclaré que de grandes autorités sont impliquées dans le trafic de drogue au Sénégal, Moustapha Cissé Lô pourrait s’expliquer devant le procureur de la République.

L’Alliance Sauver le Sénégal dirigée par Babacar Mbaye Ngaraaf, a déposé une plainte contre X, hier, auprès du Procureur de la République pour l’ouverture d’une enquête à propos de ces autorités.

Babacar Mbaye Ngaraaf a d’ailleurs joint à sa plainte une clé USB contenant les accusations en question du député, indique pour sa part, “Le Quotidien”.

Motivant sa démarche, Ngaraf explique : «Suites aux propos, répétés à plusieurs occasions, de l’honorable député Moustapha Cissé Lô sur la circulation de la drogue au Sénégal, nous venons auprès de votre haute bienveillance porter plainte contre X pour trafic de drogue. En effet M. Cissé Lô déclarait que «des autorités sont impliquées aussi bien dans la consommation que dans le trafic de drogue au Sénégal» et que «beaucoup de belles billas dans Dakar sont le fruit dudit trafic»». Qui plus est, l’honorable député dit être prêt à répondre à votre convocation pour en dire davantage», lit-on dans la plainte parvenue au journal Le Quotidien. Il faut dire que l’Alliance sauver le Sénégal a joint à sa requête une clé Usb contenant les différentes déclarations du député. Les requérants espèrent que leur plainte «bénéficiera de toutes les diligences nécessaires» du procureur «pour que soient traqués les auteurs de cette sordide et illicite activité».

« Pour eux, l’auteur de ces accusations n’est pas n’importe qui », rapporte le journal. «Il s’agit d’un député, Président du parlement communautaire et Vice-président de l’Assemblée nationale, donc une voix autorisée», mentionne la missive ; non sans rappeler  à Serigne Bassirou Guèye que la drogue est «un fléau qui érode les valeurs de notre société, fragilise notre économie réelle, menace la solidité de nos institutions et pervertit notre jeunesse».