NETTALI.COM – Pour espérer mettre fin à la pénurie d’eau qui a frappé plusieurs quartiers de Dakar ces derniers jours, le Président Macky Sall n’a pas trouvé mieux que de réquisitionner l’ensemble du personnel de la Sénégalaise des eaux (Sde). L’intersyndicale de la Sde a certes levé son mot d’ordre de grève, mais le décret de réquisition met en colère les organisations syndicales. Et certains syndicaux accusent le ministre de l’Eau et de l’Assainissement d’avoir induit en erreur le chef de l’Etat.

«Est réquisitionné, à compter du 6 décembre 2019 à 20 heures jusqu’au 31 décembre 2019, l’ensemble du personnel de la Sde pour assurer la continuité du service public de l’eau potable dans le périmètre affermé confié à la Sde.» C’est ce que dit le décret signé le 6 décembre dernier par le chef de l’Etat. Le Président Macky Sall espérait ainsi mettre fin à la pénurie d’eau qui a frappé plusieurs quartiers de Dakar suite à la grève des travailleurs de la Sénégalaise des eaux (Sde). Objectif à moitié atteint. Puisque l’intersyndicale de la Sde a suspendu son mot d’ordre de grève. Toutefois, ce décret a fait naître une grosse colère au sein des organisations syndicales. Ces dernières jugent le décret illégal et promettent de faire face au pouvoir accusé d’atteinte aux droits des travailleurs.

Cependant, les syndicats d’enseignements, eux, voient derrière ce décret la main de Serigne Mbaye Thiam. Le ministre de l’Eau et de l’Assainissement est accusé d’avoir induit en erreur le président de la République. «On ne peut pas réquisitionner tous les travailleurs d’une entreprise», peste Dame Mbodji, coordonnateur du G-20. Ce dernier est convaincu que Serigne Mbaye Thiam est derrière cette réquisition. Et pour cause, déjà en main 2016, Serigne Mbaye Thiam, alors ministre de l’Education, n’avait pas hésité à réquisitionner les enseignants qui étaient dans un mouvement de grève de plusieurs semaines. Il n’avait pas hésité à mettre à contribution les gouverneurs de région pour faire exécuter la décision de réquisition et obliger les enseignants à communiquer les notes aux élèves. «Les enseignants connaissent la loi. La réquisition dans notre pays, c’est légal. Pour ce qui est des fonctionnaires, la réquisition est prévue par l’article 7 de la loi 6133 du 15 juin 61 portant statut général des fonctionnaires. Pour ceux qui sont sous le régime du contrat du travail,  la réquisition est prévue par l’article L276 de la loi 9717 du 1er décembre 1997 portant Code du travail qui prévoit un décret qui doit fixer les emplois éligibles à la réquisition et les fonctions d’enseignement sont prévues. Cela ne veut pas dire qu’on va faire un rapport de force avec les syndicats. Tout en faisant la réquisition, le gouvernement continue à dialoguer, parce que c’est notre responsabilité de prendre en charge les préoccupations de tout Sénégalais», avait clairement fait savoir Serigne Mbaye Thiam.

Mais la réquisition des travailleurs de la Sde semble connaître plus de succès que celle des enseignants en 2016. Ces derniers avaient poursuivi leur grève qu’ils n’ont suspendue qu’après une médiation de l’épouse du chef de l’Etat.