NETTALI.COM – Depuis l’exercice 2018 le groupe Auchan perd de l’argent à cause de ses supermarchés français. C’est Linéaires qui dévoile cette information après s’être procuré des documents syndicaux.

Sur l’exercice 2018, les pertes d’exploitation s’élèvent tout de même à 155 millions d’euros. Une situation qui ne devrait pas s’arranger en 2019. Sur le début de l’année, 70% des hypermarchés Auchan français voient encore leur chiffre d’affaires reculer par rapport à l’année précédente. Devant ces mauvais résultats, les projets de rénovation de certains magasins qui étaient prévus pour 2020 et 2021 ont déjà été gelés.

Toujours selon les informations du site Linéaires, depuis le début de l’année 2019, 58% des hypermarchés subissent une baisse des ventes allant de 0 à 4%. Pour les magasins qui sont le plus dans la difficulté, ce pourcentage va bien au-delà des 4%. “Sur 10 mois, le manque à gagner s’élève à 150 millions d’euros”, assure encore le site d’informations spécialisé dans le secteur de la grande distribution.

Alors que les hypermarchés français Auchan ont en moyenne perdu 176.000 foyers clients, pour ceux qui restent fidèles à l’enseigne, le panier moyen augmente. Preuve du déclin de l’enseigne, dans le nord de la France, pourtant fief historique d’Auchan, Leclerc vient, pour la première fois, de lui passer devant (tous formats confondus). Se basant également sur une étude de marché menée par Kantar, Linéaires explique que la cote d’amour du groupe a perdu cinq points en deux ans. En revanche, elle progresse dans la catégorie “attente en caisse”. L’enseigne semble donc avoir mis en place des méthodes pour faciliter l’accès au paiement des courses et pour le rendre plus rapide.

Avec Capital.fr