NETTALI.COM – La livraison de ce lundi du quotidien Les Echos a porté des rebondissements concernant l’enquête sur l’assassinat d’Abdou Elinkine Diatta, chef autoproclamé du Mouvement des forces démocratiques de la Casamance (Mfdc).

Selon le journal, les présumés meurtriers ont été clairement identifiés par les enquêteurs. Il s’agit de trois personnes qui ont été localisées dans des zones reculées quasi-impossibles d’accès pour les gendarmes. Ces derniers demandent à l’État de mettre à contribution l’armée pour arrêter les coupables. Aux dernières nouvelles, une information judiciaire est ouverte par le procureur de la République.

A rappeler que Abdou Elinkine Diatta, secrétaire général du MFDC et deux autres personnes ont été tués ce dimanche 27 octobre dans une fusillade à Mlomp, dans le département de Bignona.