NETTALI.COM – Les travailleurs de la SDE sont très remontés contre le décret du président de la République, Macky Sall. Ils estiment que le chef de l’Etat devait utiliser d’autres moyens que de les contraindre avec un décret de réquisition.

Le Coordonnateur de l’intersyndicale des travailleurs de la SDE, Elimane Diouf, condamne vigoureusement le décret du président de la République les réquisitionnant. «En tant que responsable syndical, c’est la première fois que je vois un décret pareil dans le monde du travail. C’est une violation flagrante de la liberté d’exercer le droit de grève», a-t-il dénoncé.

 «En tout cas, c’est un recul démocratique. Rien ne justifie cela. Avant de signer ce décret, s’il avait appelé les travailleurs, échangé avec eux, je pense qu’on aurait pu suspendre le mot d’ordre et continuer à discuter. Mais c’est dommage », peste-t-il.

En effet, par décret numéro 2019-2067 du 06 décembre 2019, le président de la République, Macky Sall, a réquisitionné l’ensemble des travailleurs de la Sde pour assurer la continuité du service public de l’eau. Le décret prend effet à compter de ce 06 décembre 2019 et ce jusqu’au 31 décembre 2019.

Le chef de l’Etat a demandé au ministre des Forces armées, au ministre de l’Intérieur, au ministre de l’Eau et de l’Assainissement, au ministre du Travail de veiller à l’exécution de ce décret.

Le chef de l’Etat a pris cette décision suite à la grève des travailleurs de la Sde entamée depuis lundi et qui a occasionné une pénurie d’eau dans la capitale sénégalaise.