NETTALI.COM – Le président de la République, Macky Sall, a présidé à l’aéroport de Diass, ce mercredi, la cérémonie de réception du deuxième A330-neo, dénommé «Sine Saloum», de Air Sénégal. Il en a profité pour demander officiellement aux membres du gouvernement et de l’administration de voyager à bord de la compagnie nationale pour leurs missions officielles.  

Air Sénégal s’offre son deuxième Airbus A330-900 (neo), un avion de ligne gros-porteur à réaction. Après le MSN 1910 de 290 sièges, baptisé «Casamance», réceptionné le 31 janvier dernier, enregistré auprès de HiFly Malta, le MSN 1932, nommé «Sine Saloum» a atterri ce mercredi 4 décembre sur le tarmac de l’Aéroport international Blaise Diagne (Aibd), sous enregistrement sénégalais 6V-ANB et en provenance de Toulouse-Blagnac (France), siège social de Airbus, le constructeur aéronautique européen.

A Diass pour présider la cérémonie de réception de ce «bijou» flambant neuf, en présence des membres de son gouvernement, mais également d’autres autorités et partenaires du Sénégal, le chef de l’Etat s’est réjoui de cette acquisition. Devant l’assistance, le président de la République a rappelé l’importance pour le Sénégal de se doter de cet appareil dont seulement 29 prototypes ont été livrés au 30 septembre 2019. Macky Sall : «Le 31 janvier dernier, nous étions ici pour accueillir le premier appareil A330-900-neo d’Air Sénégal baptisé ‘’Casamance’’ en hommage à notre belle région du Sud. Et, nous avions alors pris rendez-vous pour la réception du deuxième A330-neo avant la fin de l’année 2019. Promesse tenue, nous y voilà. Ce deuxième avion porte le nom de ‘’Sine Saloum’’ pour célébrer un autre de nos terroirs traditionnels, au cœur du Sénégal. Cette destination touristique privilégiée associera désormais son éclat naturel, la richesse de ses traditions et la diversité de ses cultures à notre compagnie aérienne nationale.»

Face à cet avion dernier cri qui propose un aménagement intérieur de haute qualité, offrant ainsi des innovations en Class business, premium et économique, le chef de l’Etat n’a pu cacher sa satisfaction. «Avec cette acquisition, notre pavillon nationale compte à présent six appareils auxquels il faudrait bientôt ajouter huit nouveaux Airbus A220-300 Néo, puisque nous avons fait le choix de l’économie, de la préservation de notre environnement climatique et donc nous avons fait l’option de moteurs de nouvelle génération (Rolls-Royce Trent 7000). Ce qui est un indicateur de performance, d’émergence. Nous sommes encore loin des majors, mais petit à petit, l’oiseau fait son nid”.

Pour une bonne promotion de la destination Sénégal, le président de la République invite les autorités étatiques et les sénégalais de manière générale, à voyager à bord d’Air Sénégal. «Je tiens à ce que les membres du gouvernement, les agents de l’Administration et de toutes les structures d’Etat puissent voyager à bord de la compagnie nationale pour leurs missions officielles. J’invite également tous nos compatriotes à faire confiance à l’esprit Téranga en voyageant à bord de la compagnie nationale», a exhorté le chef de l’Etat. Et Macky Sall de donner des recommandations fortes au personnel d’Air Sénégal.

«Jamais le Sénégal n’a mobilisé autant de ressources pour la mise en place d’une compagnie nationale. Vous avez entre vos mains un pavillon national, c’est notre bien commun. Vous êtes nos porte-étendards, vous êtes notre Equipe nationale aérienne, vous êtes nos ‘’Lions’’ de l’Air. L’Etat est à vos côtés, nos concitoyens y compris ceux de la diaspora sont aussi à vos côtés, et ensemble, nous vous faisons confiance. A vous, membres du personnel, de prouver que vous méritez cette confiance», explique le chef de l’Etat sous le regard approbateur du Directeur général d’Air Sénégal, Ibrahima Kane.