NETTALI.COM – La police nationale vient d’interpeller un suspect, qui a reconnu que lui et son acolyte, en fuite, sont les auteurs du meurtre de Abdou Raack Kane.  

Les enquêteurs ont presque fini d’élucider le meurtre de Abdou Razack kane, tué le 18 novembre passé à Malika. « Les investigations menées par les enquêteurs du Commissariat d’Arrondissement de Malika, en collaboration avec la Brigade de Lutte contre la Criminalité (BLC) de la Sûreté Urbaine du Commissariat Central de Dakar, ont permis de retrouver le téléphone portable de la dame entre les mains d’un receleur, au lendemain de l’agression », informe, ce mercredi, un communiqué du Bureau des relations publiques de la police nationale.

« Arrêté et interrogé sommairement, il a déclaré que ledit téléphone appartient au nommé I.M. Les recherches entreprises ont permis l’arrestation de ce dernier à Wakhinan Nimzath », a ajouté la même source ; non sans préciser qu’au cours de son interrogatoire, « il a reconnu que lui et son acolyte, en fuite, sont les auteurs du meurtre d’Abdou Razack Kane ».

Pour rappel, le lundi 18 novembre 2019, aux environs de 20 heures, la dame Aïssatou Coly et son compagnon ont été agressés par deux individus armés de couteaux, à hauteur de la passerelle entre Malika et Gadaye sur la VDN3.

Devant la résistance du nommé Abdou Razack KANE, les malfaiteurs l’ont mortellement poignardé avant de les dépouiller de leurs téléphones portables.