NETTALI.COM – L’édition de ce mardi du quotidien Libération nous apprend qu’un homme d’affaires espagnol, qui a été arrêté puis inculpé dans une affaire de corruption à Miami, a bénéficié de 25 hectares dans la station balnéaire de Pointe Sangomare.

Il est rapporté que ce milliardaire qui s’appelle Lui Rui a bénéficié de ces terres pour la construction de deux hôtels dans la station balnéaire. Plus renversant, un flou artistique entoure les conditions de cession de ce site, précisent nos confrères.

Selon « Libération », des sources autorisées renseignent que, dans un premier temps, les 25 hectares ont été cédés à un homme d’affaires trempé dans plusieurs scandales financiers sous le régime de Me Abdoulaye Wade. Ensuite, ce dernier a revendu le même terrain, avec une grosse marge, à Luis Rui.

La réputation de Luis Rui, en attente d’un procès pour corruption à Miami, est celle du « vendeur » épinglé par plusieurs rapports. Ce qui nourrit plusieurs interrogations autour de cette transaction foncière, termine le journal.