NETTALI.COM – Le député Seydina Fall alias “Bougazelli’’ a encore fait faux bond aux enquêteurs de la Section de recherches de la gendarmerie de Colobane. Convoqué ce lundi 18 novembre, il ne s’est pas présenté.

Les jours semblent se suivent et se ressemblent dans cette grosse affaire de faux billets. Le député Seydina Fall n’a encore une fois de plus pas daigné se présenter à la section de recherches de Colobane après une première convocation. Aux abonnés absents depuis sa libération, suite à une première audition, celui-ci a été déclaré malade et interné à l’hôpital par son entourage, même si d’aucuns, dans un premier temps, l’avait signalé du côté de Touba.

Bougazelli, tout député qu’il est et pris dans le cas d’un flagrant délit, hume toujours l’air de la liberté, en dépit la gravité des faits qui lui sont reprochés dans cette affaire de falsification de signes monétaires en cours dans un pays étranger, au moment où ses présumés complices sont déférés au parquet, le jour de sa seconde convocation, soit lundi matin 18 novembre. matin.

La sortie du garde des Sceaux, ministre de la Justice le week-end, assurant que l’Etat laissera la justice faire son travail, n’y fera rien. Conséquence, de plus en plus de voix dans l’opinion se soulèvent pour s’interroger sur la raison de la libération du député, arrêté en flagrant délit avec plus de 50 millions d’euros de faux billets de banque, lors de son audition.

Pour rappel, Seydina Fall Bougazelli a été arrêté, jeudi dernier, en possession d’une somme importante de faux billets, soit plus de 50 millions d’euros de faux billets de banque (32 milliards de F CFa) lors de son audition. Ses 6 présumés complices (5 sénégalais et 1 burkinabé) ont été déférés, hier lundi devant le procureur, pendant que le parlementaire est toujours libre. A noter que le député avait prétendu avoir avoir prêté sa voiture pour se dédouaner, lors de son interpellation. Une manière de faire porter le chapeau à son ami. Le député a été piégé et arrêté à Ngor, où il s’était rendu, pensant y rencontrer des clients. Mais en lieu et place des clients, il avait trouvé des gendarmes.