NETTALI.COM : La deuxième édition de l’Open international de Dakar a été bouclée ce dimanche à l’hôtel Ngor Diarama. La triplette mixte franco-suisse, composée de Frédéric Bauer et des Molinas (Maiky et Joseph), a remporté la grande cagnotte de 6.500.000 F Cfa devant la celle franco-sénégalaise de Fara Ndiaye, Ibrahim Diallo et Christophe Sarrio.

Les rideaux sont tombés ce dimanche sur la deuxième édition de l’Open international de Dakar. Du vendredi au dimanche, la capitale sénégalaise a bien vibré au rythme de la pétanque mondiale.
Plus de 300 boulistes répartis en 110 triplettes s’étaient donné rendez-vous sur les terrains de l’hôtel Ngor Diarama pour la succession de Madagascar, vainqueur de la première édition.

En finale, la triplette Frédéric Bauer, Maiky et Joseph Molinas était sans pitié avec celle composée de Fara Ndiaye, Ibrahim Diallo et Christophe Sarrio (13-3). Elle remporte le gros lot, une mise de 10.000 euros soit 6.500.000 F Cfa, en plus des trophées. La triplette finaliste a reçu pour sa part une enveloppe de 5.000 euros, soit 3.250.000 F Cfa et les demi-finalistes ont empoché 1.500.000 F Cfa chacun.

Pays hôte de cette compétition, le plus grand tournoi de pétanque, le Sénégal s’est consolé avec une récompense de 1.000.000 F Cfa en s’offrant la Coupe des nations, un concours réservée aux boulistes éliminés dès le premier tour du grand prix.
En finale, la triplette Adiouma Ba, Ciré Kane et Ndongo Ndour s’est facilement imposée devant une autre triplette sénégalaise composée de Bass Ka, Alboury Ndao et Pape Diop.

Par ailleurs, c’est le Marocain Abdesemad El Mankari qui a gagné difficilement le concours de Tir de précision. Il a battu en finale l’Ivorien Marcel Bio sur la marque de 28 à 27.

Nous avons assisté à un très bon Open avec un niveau de jeu satisfaisant. Les jeunes ont rivalisé avec les meilleurs boulistes du monde. L’autre aspect de ce tournoi, c’est le fait de voir des équipes mixtes (franco-sénégalaise, sénégalo-belge, maroco-française), c’est ça le charme de la pétanque“, a analysé le sélectionneur national, Birane Touré.

Du côté du président de la Fédération sénégalaise des sports boules, le soulagement est le sentiment le mieux ressenti. ” Tout s’est bien passé. Je tire un bilan positif. Car le niveau de cette édition comparée à la première, a été rehaussée par la présence de 20 voire 30 joueurs de classe mondiale. Alhamndoulilah, je suis soulagé“, se félicite Gassane Ezzedine.