NETTALICOM – La sixième édition du Forum sur la paix et la sécurité en Afrique s’est ouverte ce lundi 18 novembre à Dakar au Centre international de conférence Abdou Diouf de Diamniadio (CICAD) en la présence effective du Président Macky Sall, de son homologue mauritanien, Ould Ghazouani et du Premier ministre français Edouard Philipe. Seule fausse note, l’absence des autres 4 poids lourds du G5, là où le terrorisme sévit le plus en Afrique, ainsi que le Président de la Commission de l’Union africaine.

Le Forum a été lancé en 2013, dans la foulée de l’opération française Serval au Mali. Elle constitue un moment de rencontre avec plusieurs personnalités politiques et chercheurs, mais aussi un moment de réflexion sur la défense et la sécurité du continent africain. La situation du Sahel va occuper une place de choix dans les échanges. Ce forum international se tient sans la participation des quatre Présidents du G5 Sahel ( Isssoufou Mahamadou du Niger, Idriss Deby du Tchad, Roch Marc Kaboré du Burkina, Ibrahim Boubacar Keité du Mali) et le patron de la Commission de l’Union africaine, le Tchadien Moussa Faki Mahamat. 

La rencontre qui se tient jusqu’à mardi a pour thème : ‘’Paix et sécurité en Afrique : les défis actuels du multilatéralisme’’.

On note également la présence du Premier ministre français M. Edouard Philipe, du Haut représentant de l’Union africaine pour le Mali et le Sahel, M. Pierre Buyoya et le vice-ministre parlementaire japonais. De hautes personnalités civiles, militaires et religieuses prennent part au forum de Dakar. 

Absence des poids lourds du G5

Dans un forum où il est question de Paix et de Sécurité en Afrique, l’absence des grosses têtes d’affiche en première ligne dans le combat contre le terrorisme au Sahel suscite beaucoup d’interrogations. Sur les cinq États qui constituent le G5 Sahel, seul le Président mauritanien Ould Ghazouani a répondu à l’invitation de son homologue sénégalais Macky Sall. L’homme fort de Nouakchott est l’invité d’honneur de ce forum international, alors que les Chefs d’État du Niger, du Tchad, du Mali, du Burkina ont brillé par leur absence. Le Président de la Commission de l’Union africaine, le Tchadien Moussa Faki Mahamat s’est fait avec élégance représenter au forum de Dakar, par son Représentant Spécial pour le Mali et le Sahel, l’ex président burundais Pierre Buyoya. Que se passe t-il entre Dakar et les autres pays du G5 ? Est ce un signe d’essoufflement que commencent à ressentir ces Chefs d’État du fait d’une redondance de forums. En effet, Paris venait d’abriter il y a quelques jours le Forum sur la Paix et la Sécurité avec une participation d’une dizaine de Chefs d’État africains. Ou y a-t-il un problème de casting diplomatique ?

Source : Confidentiel Afrique