NETTALI.COM- Le Conseil national de régulation de l’audiovisuel ( CNRA) est en croisade contre la promotion des produits de dépigmentation dans les médias. L’organe de régulation a sorti une note pour dénoncer la violation de la législation relative à l’interdiction de la publicité de ces produits.

« La diffusion de telles publicités est formellement interdite par la loi n°2017-27 du 13 juillet 2017 portant Code de la presse. Il résulte de cette loi que : « Sont interdits les messages publicitaires relatifs à la promotion (…) des produits cosmétiques de dépigmentation », rappelle le CNRA, dans une note qui nous est parvenue hier.

C’est pourquoi Babacar Diagne et ses collaborateurs somment les radios et télévisions de cesser toutes diffusions des messages publicitaires relatifs à la dépigmentation et à refuser toutes offres de publicité y afférentes.

Cette sortie du CNRA intervient après la publication d’une étude réalisée par l’Association internationale de l’information sur la dépigmentation artificielle (Aiida), en Afrique. L’étude révèle que plus de 71% des plus de 15 ans au Sénégal pratiquent la dépigmentation. Et, c’est le département de Pikine qui est à la tête du peloton où en moyenne, 10 milliards de francs Cfa sont dépensés par an dans les produits cosmétiques qui sont également sources de plusieurs maladies.