NETTALI.COM – Le sort semble s’acharner ces derniers temps sur le ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye. Après avoir vécu le drame de l’accident d’un membre de son escorte motorisée, le ministre de l’Intérieur a vu l’argent qu’il destinait aux chambellans du khalife des Tidianes volé à Tivaouane. Bien avant ces déconvenues, Aly Ngouille Ndiaye avait assisté à l’incendie de sa maison de Linguère. Tout cela, en une semaine.

Semaine horrible pour Aly Ngouille Ndiaye ! Le ministre de l’Intérieur, qui a dû certainement se poser des questions, a vécu une succession d’épreuves qui ont rendu sa semaine… spéciale. Il y a eu d’abord l’incendie de sa maison dans la nuit du mardi au mercredi. Puis, l’accident de son cortège dans la matinée du jeudi sur la route de Tivaouane, suivi, quelques heures plus tard, du vol de l’argent qu’il avait prévu de remettre, en guise de cadeau, aux chambellans du Khalife général des Tidianes.

Sa maison en feu

La série commence sous les flammes. Dans la nuit du mardi au mercredi vers 00 H30 minutes, un incendie est signalé au domicile du ministre de l’Intérieur. La demeure du maire de Linguère est en proie à de violentes flammes qui vont causer des dégâts matériels importants, malgré la promptitude des secours. D’origine électrique, l’incendie a été circonscrit par des éléments préposés à sa sécurité, avant même l’arrivée des sapeurs-pompiers.

Son cortège victime d’un accident

Jeudi matin. Alors qu’il se rend à Tivaouane pour présider la réunion d’évaluation finale en prélude au Gamou de Tivaouane, Aly Ngouille prend très tôt le chemin de la Cité religieuse. Mais son cortège va être victime d’un grave accident. A moins de 2 kilomètres de la commune de la cité religieuse, la flèche motorisée qui précède l’escorte est percutée par un véhicule de type 4 X 4 qui portait en attraction une autre voiture. Le choc frontal sera dramatique pour le motard. Violemment percuté, il va se retrouver sur le bitume.

Très en colère, le policier qui conduisait l’autre moto va abreuver d’injures le chauffeur du 4×4, qui non content d’avoir refusé de céder le passage, voulait imputer le tort à sa victime. L’homme aurait finalement reconnu avoir fumé du chanvre indien.

Ses 500 mille francs Cfa volés

Quelques heures plus tard, après avoir fini de présider la réunion d’évaluation du gamou à la salle de conférence de l’esplanade des mosquées, le ministre de l’Intérieur et sa délégation ont été invités à déjeuner à la salle des banquets Serigne Mbaye Sy Mansour. Mais au moment de quitter les lieux, le maire de Linguère, interpellé par les chambellans du Khalife, va les mettre en rapport avec son chef de cabinet. Surprise ! Quand celui-ci tâte ses poches pour remettre les 500 000 FCfa prévus au chambellan Pathé Diop, il constate que l’argent a  disparu. Comme s’il avait reçu un coup de massue, il cherche partout dans ses poches. Mais rien !

Flanqué de Pathé Diop, chambellan de feu Serigne Abdoul Aziz Sy «Al Amine», le chef de cabinet se dirige vers le véhicule du ministre de l’Intérieur. Le pactole n’y était pas non plus. Désolés, les chambellans avaient commencé à afficher une mine de désespoir. Le chef de cabinet du ministre se dirige alors vers Aly Ngouille et lui conte la situation. Et le ministre de l’Intérieur de répliquer, sereinement : «Ce n’est pas grave». Aly Ngouille met la main dans la poche de son grand boubou et sort une autre enveloppe, qu’il remet à son chef de cabinet, qui la donne ensuite Pathé Diop. Tout heureux, le chambellan de feu Serigne Abdoul Aziz Sy «Al Amine» reçoit l’argent en lançant un grand ouf de soulagement.

C’est ainsi qu’Aly Ngouille Ndiaye va quitter Tivaouane pour se rendre au chevet de son agent interné aux Urgences de l’hôpital Ahmadou Sakhir Ndiéguène de Thiès. Terrible semaine pour le ministre de l’Intérieur.