NETTALI.COM – 43 kilogrammes. C’est la quantité de cocaïne d’une valeur de 3 milliards F CFa qui a été découverte ce mardi par les Douanes sénégalaises au Port.

La drogue saisie aux environs de 19h était repartie en 43 plaquettes d’un kg chacune, dissimulée dans un véhicule de marque Kia Sorento, au parc de Dakar Terminal, appelé “Parc Maguèye”.
Selon un communiqué des Douanes, le véhicule, en provenance d’Anvers ( Belgique), était manifesté en transit à destination de la Gambie.

La saisie a été effectuée par l’Unité mixte de contrôle des conteneurs (UMCC) commandée par le Colonel Abibou Diallo et rattachée à la Subdivision des Douanes de Dakar Port.
Les Douanes et tous les services compétents en matière de lutte contre le trafic international de drogue (OCRTIS et Police scientifique) et autres Forces de défense et de sécurité travaillent de concert pour déterminer la provenance réelle de la drogue. Ils ont commencé les investigations pour rechercher, retrouver et interpeller les trafiquants“, informe le communiqué du Bureau des relations publiques et de la communication des douanes. Qui renseigne que le Directeur général des Douanes, l’Inspecteur général d’Etat, Oumar Diallo, accompagné du Directeur des Opérations douanières et du Directeur régional de Dakar Port, s’est rendu sur place pour ” féliciter les agents et leurs chefs pour cette nouvelle prouesse qui témoigne de la détermination de l’Administration des Douanes à faire face au crime organisé sous toutes ses formes“.

D’ailleurs, le Parc Maguèye sera passé au peigne fin dans les prochaines heures. En attendant, l’enquête suit son cours.
Cette saisie, rappellent les soldats de l’économie, intervient 48 heures après celle de produits prohibés notamment du chanvre indien et des faux médicaments) d’une valeur estimée à 60 millions francs CFA, par les Unités de la Direction régionale des Douanes Centre.

Il s’agit là, par ailleurs, d’une preuve éloquente d’abnégation et d’une contribution des Douanes sénégalaises à la préservation de la santé physique et mentale des populations, à la protection des personnes et des biens et à la lutte contre la criminalité transfrontalière organisée”¥*$ , se réjouissent les gabelous.