NETTALI.COM – Le constitutionnaliste, Ababacar Gueye, conforte l’ex-directeur général des Sénégalais de l’Extérieur, au sujet du nombre de mandats que le président Macky Sall peut légalement exercer.  

« Macky Sall ne peut absolument pas briguer un 3ème mandat». C’est la position du constitutionnaliste Ababacar Gueye. Celui qui était invité ce dimanche à l’émission Grand Jury, sur la Rfm, conforte ainsi Sory Kaba dont  la déclaration tenue une semaine plus tôt, sur les mêmes ondes, avait relancé la polémique afférente à la limitation des mandats du président de la République.
« Le président Macky Sall a été élu en 2012 pour un mandat de 7 ans. Et entre temps, il y a eu une révision de la constitution en 2016. Le deuxième alinéa de l’article 27 de la constitution de 2016 dit bien que nul ne peut faire deux mandats consécutifs. Le problème est de savoir si cette disposition s’applique à Macky Sall pour son premier mandat de 7 ans », pose-t-il le sujet, avant de délibérer en ces termes : « Je dois préciser que cette position découle d’une interprétation de la constitution après la décision du Conseil constitutionnel de 2011 qui avait validé la candidature de Wade ».

Il en déduit que malgré la révision constitutionnelle de 2016 réduisant le mandat présidentiel à 5 ans, le premier mandat est déjà comptabilisé. « Nul ne peut exercer plus de deux mandats consécutifs…si on reste dans l’orthodoxie juridique, les dispositions de la Constitution sont d’application immédiate », souligne-t-­il.