NETTALI.COM – La presse avait rapporté ce que le khalife général des mourides, Serigne Mountakha Mbacké, avait dit à Sokhna Aïda Diallo, la veuve de Cheikh  Béthio Thioune, lorsqu’il l’a convoquée au lendemain du Magal. Jusqu’ici, la réponse de la bonne dame n’avait pas été rendue publique. Elle est donnée par son porte-parole, Serigne Saliou Samb.

Selon  Serigne Saliou Samb, Sokhna Aïda Diallo s’est d’abord réjouie d’avoir été appelée par le patriarche de Darou Miname. “Quand Serigne Touba pense à toi et te fait appeler par le canal d’un homme de la trempe de Serigne Cheikh Abdou Latyf Mbacké, il y a de quoi rendre grâce à Dieu. Mon plaisir est d’autant plus immense que la rencontre s’est faite sous la présence de chefs religieux comme Serigne Bassirou Mbacké Abdou Khadre”, aurait déclaré la dame.

“Je n’ai jamais célébré de mariage ni baptisé des enfants”

 Le porte-parole de la veuve du regretté Serigne Cheikh Béthio Thioune de poursuivre que le Khalife Général des Mourides a dit à  la dame : “Je ne cesserai jamais de te conseiller ce que je pense être meilleur pour toi. Je veux juste t’exhorter davantage à ne jamais être la porte d’entrée des critiques qui peuvent être faites à l’Islam et au mouridisme. Tu ne dois pas créer de brèche.”

Sokhna Aïda Diallo de lui répondre, selon son porte-parole : “nous sommes des talibés et nous demeurons des talibés. Frappez-moi si je faute et chaque fois que vous le jugerez nécessaire. Parlez-moi chaque fois que de besoin. Cheikh Béthio Thioune nous a appris que le disciple mouride doit se comporter avec son marabout comme le ferait un mort devant celui qui s’occupe de son bain mortuaire. Je n’ai jamais célébré de mariage ou baptisé des enfants.”