NETTALI.COM – En amical ce jeudi, le Sénégal a tenu en échec le Brésil à Singapour (1-1). Un résultat logique pour les Lions de la Téranga qui méritaient largement la victoire.

Ceux qui s’attendaient à une victoire fleuve du Brésil, peuvent déchanter. Ce jeudi 10 octobre, Sadio Mané et sa bande ont titillé le vainqueur de la Copa America.

Pourtant la partie avait mal débuté pour les vice-champions d’Afrique qui tardaient à entrer dans le match. A la 8ème minute de jeu, sur une action collective, Gabriel Jesus met sur orbite Firmino. L’attaquant de Liverpool ne tremble pas et tente un lob qui termine au fond des filets. Un but matinal qui ne sape pas pour autant le moral des Lions. Au contraire, l’ouverture du score a piqué leur orgueil. Et ce sursaut d’orgueil est payant.

Dans le temps additionnel de la première, Sadio Mané, comme un ouragan, déborde côté gauche et met dans le vent Dani Alves et Marquinhos. Incapables de l’arrêter, les deux défenseurs brésiliens fauchent irrégulièrement l’enfant de Bambali en pleine surface de réparation. La faute est évidente et l’arbitre siffle le pénalty. Absent de la Tanière depuis deux ans, Famara Diédhiou se présente devant Manolas Ederson et égalise. Le sociétaire de Bristol City en Championship inscrit son deuxième but en huit sélections.

Au retour des vestiaires, les hommes d’Aliou Cissé continuent à tenir tête aux partenaires de Neymar.

Mieux, les Sénégalais, avec un pressing remarquable et étouffant, étaient plus dangereux. La belle frappe enroulée de Sadio Mané qui trouve le poteau en est la parfaite illustration.

Le Brésil, quintuple champion du monde, a échappé à sa première défaite devant une sélection africaine.

Avec ce résultat honorable, tout porte à croire que les Lions ont mis le pied à l’étrier.