NETTALI.COM – Plus tôt ce mercredi, nous n’avions pas tort d’écrire qu’il n’existe aucun décret matérialisant la nomination de Amadou Lamine Dieng à la tête de l’Institution de Prévoyance Retraite du Sénégal (IPRES).

Devant la levée de boucliers des syndicats, le Conseil d’administration de l’IPRES vient de nommer un nouveau directeur général par intérim. Il s’agit de Cheikh Guèye, précédemment secrétaire général de la boîte. Ainsi, ce dernier sera aux commandes, en attendant  le lancement d’un appel à candidatures pour le choix d’un autre directeur général.

Pour rappel, c’est le communiqué sanctionnant la réunion de la semaine dernière du Conseil des ministres qui avait annoncé la nomination par décret présidentiel du magistrat à la Cour des comptes, Amadou Lamine Dieng, au poste de Directeur général de l’Institution de prévoyance retraite du Sénégal (Ipres). L’annonce avait suscité l’ire des centrales syndicales qui siègent au Conseil d’administration de l’Ipres. La Cnts-Fc, la Csa et l’Unsas y voyaient une violation de l’autonomie de gestion de l’Institution. Et leur colère a obligé le chef de l’Etat à revoir sa copie.