NETTALI.COM – Nouvelle ambassadrice de la République de Guinée Conakry au Sénégal, Aminata Kobélé Keïta a présenté les Copies figurées de ses Lettres de créances le 28mars 2019 à Me Sidiki Kaba et ses Lettres de créances le 17 avril 2019 au président de la République, Macky Sall. Le journal EnQuête, qui rapporte l’information  a eu un entretien avec cette dernière. Interrogé sur le nombre de Guinéens au Sénégal, la diplomate a livré le chiffre estimatif de 2 millions.

« Ils sont près de… Alors il faut savoir que c’est un chiffre estimatif, je ne pense pas que ce soit exact, mais ils sont près de 2 millions. J’ai demandé qu’on me dresse des statistiques qui soient à jour, car les gens refusent de se faire recenser à l’ambassade. En fait, c’est ça le problème. Ceux qui sont vers Thiaroye et dans les provinces sont des personnes sans moyens financiers conséquents. Ils nepeuventpassedéplacerpourlerecensement.Jemetsenplaceuneéquipequi va faire le tour de ces provinces pour que les gens puissent être en possession de leur carte consulaire. Ça va être aux frais de l’ambassade, mais il faudra faire avec. Ce sont nos compatriotes guinéens, il faudrait bien qu’ils soient identifiés comme Guinéens », a déclaré Mme Keïta.

S’expliquant sur les grandes lignes de sa feuille de route, elle souligne : « Nous avons l’une des plus grandes communautés en Afrique ici. En dehors du Sénégal, il y a la Sierra Leone et la Côte d’Ivoire. C’est relativement simple. L’une de nos principales missions, au Sénégal, c’est de nous occuper des problèmes sociaux de la communauté guinéenne vivant au Sénégal. Soit dit en passant, on ne néglige personne. C’est l’impartialité totale pour toute l’ambassade qui est érigée en ligne de conduite. Tous les Guinéens confondus doivent être traités de la même façon, car nous n’avons qu’une seule chose en commun qu’est la Guinée (Elle se répète). Donc, quand on en parle, on parle du peuple de Guinée. Je ne raisonne pas en termes de Peul ou Malinké. C’est le Guinéen qui m’intéresse ».