NETTALI.COM – Le ministre Mansour Faye théorise “la tolérance zéro”, pour mieux lutter contre les accidents de la circulation.  

A Daga Diakhaté, un village de la commune de Ngathie Naoudé, dans le département de Kaolack, où il s’était rendu jeudi suite à un accident qui a fait au moins huit morts et plusieurs blessés, le ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, Mansour Faye, préconise ’’la tolérance zéro et l’application des sanctions sur les accidents de la circulation causés par le facteur humain’’.

“Il faut qu’on aille vers des sanctions allant jusqu’au retrait de la licence d’exploitation” si une infraction se trouve avérée. “Il faut qu’on revienne à la tolérance zéro pour protéger les citoyens et mettre en application les sanctions prévues par la loi”, préconise le ministre.

Pour mémoire, neuf personnes ont trouvé la mort dont sept sur le coup suite à cet accident intervenue jeudi matin à hauteur de Daga Diakhaté, un village de la commune de Ngathie Naoudé.

De même une vingtaine de personnes ont été blessées dans cet accident, une collision entre un véhicule de transport en commun et un camion.

A en croire Mansour Faye, revenant sur les causes de l’accident, il s’agit d’un véhicule avec une licence de 19 places qui était en surnombre avec à bord 32 passagers et qui avait tenté “un dépassement hasardeux”.

“Le constat est que c’est le facteur humain qui est à l’origine de ce drame qui a coûté la vie” à des “personnes innocentes”, fait remarquer Mansour Faye, précisant : “L’imprudence des chauffeurs reste de mise tandis que des personnes innocentes perdent la vie tous les jours”.

“Un accident d’une telle violence en plein jour”, alors même que “le chauffeur n’avait pas de problème de visibilité, nous interpelle tous. Nous déplorons le comportement de certains usagers de la route”, termine-t-il son propos.