NETTALI.COM- Le ministre-conseiller, porte-parole de la Présidence, n’a pas fait dans la dentelle pour apporter la réplique à Abdoul Mbaye qui, lors de son passage à l’émission «Jury du dimanche » le 1er sptemre dernier, a déclaré que « l’Etat est en faillite » et qu’il regrettait sa collaboration avec le Président Macky Sall.      

« Ce que je voulais dire à Abdoul Mbaye, je pense qu’il a le droit d’être haineux mais il a le droit d’être honnête et juste. Quand on a été Premier ministre, connaissant les rouages de l’Etat et certains mécanismes, on doit bien comprendre que l’Etat ne peut pas être en faillite », assène Seydou Guèye, invité à l’émission Jdd de iRadio de ce dimanche.

Pour étayer ses propos, le ministre conseiller renseigne que « l’Etat vient de s’acquitter d’une obligation de plus de 100 milliards  pour le secteur du BTP, sur la période du mois d’août ». Et d’ajouter, pour s’en réjouir, qu’il y a des encaissements importants au titre des régies financières, à hauteur de plus de 1600 milliards de francs Cfa, que les salaires ont été payés même s’il y a un retard.

Au regard de cette situation, il souligne que « les Sénégalais veulent des hommes politiques sérieux qui font des critiques sérieuses».

Sur les regrets exprimés par l’ex-Premier ministre, M. Guèye estime que le leader de l’ACT n’aurait pas accepté. « Abdoul Mbaye doit se montrer digne d’avoir eu l’avantage d’être un Premier ministre du Sénégal. Il faut, quand on a eu ses responsabilités, honorer l’histoire et s’honorer soit même. Il doit être à sa place, qui est celle d’un ancien Premier ministre », martèle-t-il.