NETTALI.COM – Ces derniers heures, le club de la capitale étudiait une offre de 125 millions d’euros + Ivan Rakitic + le prêt d’Ousmane Dembélé. Et visiblement, les Franciliens viennent de rembarrer les  Culés.

Ces dernières heures, le dossier Neymar est un véritable ascenseur émotionnel pour les supporters des deux clubs. Alors qu’une offre de 170 M€ + un joueur avait été évoquée, le FC Barcelone a finalement proposé un chèque de 125 M€ + Ivan Rakitic + le prêt d’un an d’Ousmane Dembélé. Une nouvelle approche qui n’a pas manqué de faire parler. En effet, si Thomas Tuchel et le Paris Saint-Germain semblaient ouverts à un tel deal, les postures de Rakitic et de son coéquipier français restaient à définir.

En ce qui concerne Dembélé, son agent, Moussa Sissoko, a rapidement réagi pour réaffirmer l’envie de l’ancien Rennais de continuer l’aventure en Catalogne. « Le problème ce n’est pas le PSG, la seule chose qui compte, c’est que Ousmane ne veut absolument pas quitter le Barça. Il se sent bien là-bas et conscient de ce qu’il doit faire pour réussir dans ce grand club. Le futur sera beau pour lui au Barça », a-t-il déclaré à RMC Sport. Un problème pour les Blaugranas, Dembélé étant considéré comme la clé de la réussite de la transaction.

Paris rembarre encore le Barça

Du côté de Rakitic, les choses ne sont pas claires. Alors que les médias français s’accordent pour affirmer que le vice-champion du monde croate serait finalement prêt  à rallier la capitale française, certains de nos confrères espagnols indiquent le contraire et évoquent le courroux du milieu de terrain vis-à-vis du traitement réservé par le Barça. Face à ce micmac, RMC Sport nous apprend toutefois que la situation a une nouvelle fois évoluée.

La radio affirme tout simplement que le PSG a refusé l’offre catalane. « Ils savent ce que nous voulons depuis le début et ils sont encore loin du compte », indique un proche du dossier. Ce dernier a également fait savoir que les Blaugranas n’auraient désormais presque plus le temps pour formuler une ultime contre-proposition, le mercato fermant ses portes dans quatre jours.

Reste maintenant à savoir s’il s’agit d’un dernier coup de bluff pour obtenir une rallonge du Barça, ou si Paris vient de clore définitivement le dossier Neymar. Et vu la qualité du feuilleton, les deux options sont clairement envisageables.

Maxifoot