NETTALI.COM – Elle n’a pas connu le même sort que son prédécesseur Nafi Ngom Keita qui a été poussé vers la sortie. Après 3 ans passées à la tête de l’Office national de lutte contre la fraude et la corruption (Ofnac), Seynabou Ndiaye Diakhaté est partie pour rester encore trois autres années patronne de cet organe de lutte contre la fraude et la corruption au Sénégal.

Son mandat a été renouvelé hier mardi par le chef de l’État.

Pour rappel, l’Office national de lutte contre la fraude et la corruption est une haute autorité administrative dotée d’autonomie financière. Il a été créé par la loi 2012-30 du 28 septembre à l’unanimité par l’Assemblée nationale.

Sa mise en place découle de «la volonté politique du président de la République» de combattre la corruption dans l’administration sénégalaise. L’Ofnac est également la résultante d’une exigence populaire de transparence.