NETTALI.Com – Rétrogradé dans le nouveau secrétariat national du Parti démocratique sénégalais, le président de la Fédération nationale des cadres libéraux avait promis de se faire entendre après la Tabaski. Il vient de mettre à exécution son projet, en révélant que Macky Sall s’est rendu au domicile de Abdoulaye Wade le jour de la Tabaski. Par contre, Dr Cheikh Seck n’a pas dit qu’il sera remplacé jeudi prochain, à l’occasion d’une assemblée que vont tenir les cadres du Pds. Pour pourvoir le poste tant convoité, les noms de Lamine Ba, Ngouda Dione et Abdou Thiam de Linguère circulent.  

« Je rejette la décision administrative du SGN le Président Abdoulaye Wade par conviction et pour la sauvegarde de mes principes. J’en assume, seul, l’entière responsabilité et j’aviserai de la suite à donner à mon avenir politique après la fête de Tabaski », avait pris date Cheikh Sek, au lendemain du chamboulement du secrétariat national du Parti démocratique sénégalais décidé par Me Abdoulaye Wade.

Joignant l’acte à la parole, dans la livraison du jour du quotidien Vox Populi, le patron des cadres libéraux informe que « Macky Sall a été à la résidence de Wade la soirée de la Tabaski ». « Peut-être parce qu’il n’a pas eu l’accueil espéré que Macky n’a pas communiqué là-dessus », ajoute-t-il, sans plus de précision.

Récusé par ses pairs, une réunion s’est récemment tenue en son absence pour le remplacer à la tête de la Fédération nationale des cadres libéraux.

Selon emedia.sn, l’information, relative à cette visite de Macky Sall à Wade, est démentie par le palais aussi bien que par le camp de l’ancien président de la République. Joint au téléphone par nos confrères, Mayoro Faye, membre de la cellule de communication du parti libéral rejette : « Je vous dis de façon claire, nette et précise que c’est une fausse information. Je ne sais pas d’où est ce qu’il a trouvé cette imagination aussi fertile pour parler de visite de Macky Sall le jour de la Tabaski ».

Le chargé de communication du Pds a établi un lien entre cette information et la disgrâce de Cheikh Seck. « Nous nous rendons compte qu’il n’est pas un homme d’Etat et ne mérite pas d’être devant. Il est en train de créer une sorte de déballage parce qu’il a perdu une position. Ce qu’il a dit n’engage que lui. Pour nous, la page de Cheikh Tidiane Seck est tournée dans la fédération des cadres libéraux », déclare Mayoro Faye.

A en croire les sources de nettali.com, les noms de Nouda Dionne, Lamine Ba et Abdou Thiam circulent pour pouvoir le poste de président des cadres à l’occasion d’une assemblée générale prévue  jeudi prochain. Abdoul Aziz Diop, secrétaire général de la Fédération des cadres et proche de Oumar Sarr, sera aussi remplacé le même jour.