NETTALI. COM- Les avocats de Guy Marius Sagna sont décidés à faire libérer leur client. Après l’audition au fond de l’activiste ce mercredi 14 août 2019, ils ont déposé une demande de liberté provisoire.

Le face-à-face entre le Doyen des juges d’instruction et Guy Marius Sagna a duré un tour d’horloge environ. D’après nos sources, l’activiste a réfuté les accusations de fausse alerte au terrorisme qui lui sont reprochées. Et à l’issue de son audition, ses avocats ont déposé une demande de liberté provisoire.

Par conséquent, les conseils de Guy Marius Sagna n’iront plus devant la Chambre d’accusation. Ils se sont désistés de l’appel formulé contre l’ordonnance de rejet de la demande de libération d’office rendue par le Doyen des juges.

Pour rappel, Guy Marius Sagna a été interpellé le 16 juillet 2019 à la demande du Procureur de la République avant d’être placé sous mandat de dépôt le 19 juillet. Il a été arrêté suite à la publication d’une déclaration dans laquelle le mouvement ”Frapp France dégage” met en garde le Sénégal contre des attentats que la France préparerait contre lui.

Le 27, ses avocats avaient introduit une demande de libération d’office mais celle-ci a été rejetée par le Doyen des juges. Parmi l’un des motifs avancés par le juge Samba Sall, il y a le fait que l’inculpé n’ait pas été alors auditionné au fond. C’est pourquoi, après l’audition, les avocats ont déposé la requête sur la table du juge.