NETTALI.COM – La situation qui prévaut dans le monde rural a été évoquée ce mardi, par le président de la République. Celui-ci, de la Grande mosquée de Dakar, a prié pour un « hivernage pluvieux ».

Le chef de l’Etat a sacrifié ce mardi à la traditionnelle prière de l’Aïd El Kébir, à la Grande mosquée de Dakar. Saisissant l’occasion, le président Sall a marqué sa solidarité au monde rural, devant la rareté des pluies.

« Ensemble nous devons solliciter humblement les faveurs d’Allah pour un hivernage pluvieux, parce que nous sommes quasiment le 12 août et la situation hivernale n’est pas, tout à fait pour le moment, positive. Nous sommes des croyants et par tous les moyens nous devons implorer Allah de nous gratifier d’un hivernage pluvieux, d’une bonne campagne agricole et d’un Sénégal uni, un Sénégal  de paix, de stabilité et de solidarité », a souhaité Macky Sall.  « Puisse Allah, dans sa grande générosité, fortifier notre foi et accepter nos dévotions », prie-t-il, encore.

Auparavant, le président de la République a « salué et remercié » l’imam El hadj Malick Diagne qui a présidé la prière et « souhaité prompt rétablissement à l’imam Alioune Samb », alité depuis quelque temps.

« J’ai une pensée parurière pour nos pèlerins et pèlerines qui séjournent aux Lieux Saints de l’Islam », affiche encore le premier des Sénégalais. Ce dernier a aussi présenté ses  « meilleurs vœux à la communauté musulmane du Sénégal, à l’ensemble du peuple sénégalais et à la Ummah islamique ».

« C’est une fête de haute porte spirituelle. Cette fête est aussi un moment de convivialité, de solidarité et de partage», fait remarquer Macky Sall, qui n’a pas manqué de manifester son affection à l’endroit des chefs religieux. Sur ce registre toujours, le président de la République a magnifié l’esprit de tolérance entre musulmans et chrétiens du Sénégal.

« Je prie pour nos morts.  Je prie pour ceux qui ont des contraintes dans ce monde si bas », termine-t-il sa prière.