NETTALI.COM- La décision de la Commission d’enquête parlementaire de l’Assemblée nationale de blanchir Mamour Diallo dans l’affaire des 94 milliards de francs Cfa relative au titre foncier 1451/R n’est pas du goût de Ousmane Sonko. Le leader de Pastef annonce une plainte contre ses collègues parlementaires mais également contre l’ancien directeur des Domaines.

Le député, qui faisait face à la presse, ce vendredi 2 juillet 2019, au siège de son parti, a qualifié les membres de la commission d’enquête parlementaire ‘’de complices de Mamour Diallo pour détournements de deniers publics’’. Réfutant les conclusions de la commission, Ousmane Sonko considère que les enquêteurs avaient deux objectifs:  “absoudre Mamour Diallo et ternir son image”.

Ainsi, le parlementaire n’apprécie pas que ces conclusions soient rendues publiques. C’est pourquoi il promet de traduire en justice ses collègues pour divulgation du secret de l’enquête. ” Ils n’ont pas le droit de communiquer sur les résultats de l’enquête. Nous les poursuivons tous pour violation de secret de l’instruction. Ils sont trop petits pour m’intimider “, menace Ousmane Sonko.

Il promet également d’ester en justice contre Mamour Diallo, car il reste convaincu qu’il y a fraude fiscale, faux et usage de faux et concussion dans ce dossier de 94 milliards de francs Cfa. “C’est un crime financier  qu’il a commis. Je maintiens que la moitié de la somme est déjà décaissée et si la justice me convoque je leur communiquerai le compte bancaire dans lequel l’argent transitait”, assure-t-il.

Et cette fois-ci, il contournera le Procureur Serigne Bassirou Guèye qu’il qualifie de “militant de l’Alliance pour la République “. ” Je ne vais plus saisir le procureur de la République parce que nous l’avons déjà fait et, cela n’a abouti à rien. Nous ne lui faisons plus confiance. Nous allons saisir directement le Doyen des juges pour l’ouverture d’une information judiciaire. Nous avons déjà commis un pool d’avocats pour assurer notre défense “, annonce Ousmane Sonko.

Et d’ajouter : “Si la Justice ne le fait pas, je distribuerai dans les prochains jours les documents à la presse. J’ai une dizaine de dossiers qui inculpe Mamour Diallo dans des dossiers scandaleux “.