NETTALICOM –  Selon des sources de Nettali.com, la Gendarmerie a procédé à l’arrestation de 19 personnes dont 7 sur lesquelles, pèsent de fortes présomptions. Ils sont soupçonnés d’avoir participé à l’attaque de la Poste de Koumpentoum au cours de laquelle l’officier de la gendarmerie a perdu la vie. 

Ils sont présentement en garde à vue et leurs auditions sur procès-verbaux se poursuivent pour établir leur implication et le rôle que chacun d’eux a joué dans cette affaire.
Tamsir Sané, le commandant de la brigade de gendarmerie de Koumpentoum, a été tué par des individus lourdement armés qui tentaient de dévaliser, dans la nuit du 25 au 26 juillet 2019, le bureau de Poste de Koumpentoum.

 

C’est lorsque les forces de l’ordre sont intervenues qu’une fusillade a déclenché. Ce qui a coûté la vie au chef des gendarmes de la localité.

Le vigile en charge de la sécurité du bureau de Poste a été blessé par les assaillants.

Tout juste après ce drame, la hiérarchie de la gendarmerie a mobilisé les brigades de gendarmerie de la légion Est et un renfort venu de Dakar pour mettre la main sur les assaillants en fuite.

Lors du dernier conseil des ministres, ce mercredi, le chef de l’Etat, Macky Sall, a promis que les coupables seront traqués, arrêtés et sévèrement punis.