NETTALI.COM – L’affaire de la double saisie de drogue au Port de Dakar n’a pas fini de livrer ses secrets. La Douane sénégalaise a engagé la responsabilité de l’armateur Grimaldi et de Dakar Terminal, propriété du groupe Bolloré. Dans sa publication du jour, le quotidien “Libération” révèle que les soldats de l’Economie leur réclament en tout 243.214.795.210 milliards de FCfa, selon les Pv des agents verbalisateurs en sa possession.

Leur réputation déjà ternie par la double saisie de drogue dure au Port de Dakar (238 kilogrammes puis 798 kilogrammes de cocaïne pure), leurs agents inculpés, l’armateur Grimaldi et Dakar Terminal sont tombés aussi sous le coup du redouté Code des douanes.

Non seulement, ils vont casquer gros pour éviter des saisies tous azimuts et fermer boutique mais encore, leurs directeurs généraux respectifs risquent la prison. Selon les informations exclusives de “Libération”, la Douane réclame à Grimaldi et Dakar Terminal pas moins de 243, 214 milliards de Fcfa en guise d’amendes.

Dans un premier procès-verbal en date du 1er juillet 2019, la Douane a engagé la responsabilité de Dakar Terminal, représenté par son directeur général Fabrice Ture, pour délit de contrebande au sens de l’article 393 du Code des douanes du Sénégal et importation sans déclaration de marchandises au sens de l’article 396 du même code. Mais aussi, celle de Timothée Jeannin, directeur général de Grimaldi Sénégal Sa, représentant de Grimaldi Lines.

En effet, la valeur des 238 kilogrammes de drogue a été estimée à 19,040 milliards de Fcfa ; celle des véhicules ayant permis de masquer la fraude à 177, 249 millions de Fcfa et la valeur du navire qui transportait la marchandise à 80 milliards de FCfa. Soit un montant global de 99, 217 milliards de FCfa.

Pour la Douane, il ne fait aucun doute que «la responsabilité des acteurs supposés ayant participé à cette chaîne de fraude est engagée selon les articles 369, 375, 376, 379, 381, 382, 393 et 396 », selon le Pv.

Conformément à la loi, les soldats de l’Economie ont ainsi informé Fabrice Ture et Timothée Jeannin qu’ils seront assignés devant le tribunal pour la confiscation de la drogue, des voitures et du navire mais aussi, pour le paiement d’une amende égale au montant de la valeur de toutes les marchandises saisies, c’est-à-dire la rondelette somme de 99.217.249.960 Fcfa. La Douane compte aussi demander leur emprisonnement de cinq à dix ans ferme.

Si Fabrice Ture a signé le Pv après lecture, ce n’est pas le cas pour Timothée Jeannin. N’empêche, un deuxième Pv a été dressé après la deuxième saisie de 798 kilogrammes de cocaïne. Dans le document en date du 3 juillet 2019, la Douane informe Timothée Jeannin et Mattera Biagio Pasquale-le capitaine du navire Grande Nigéria placé sous mandat de dépôt-, qu’ils seront «assignés devant le tribunal» pour payer une amende
record de 143.997.545.250 FCfa.

En effet, explique le Pv, la valeur de la drogue saisie a été estimée à 63,8 milliards de Fcfa ; les 66 véhicules Renault Kwid dans lesquels la drogue était cachée à 487,4 millions de Fcfa ; les trois Renault Oroch à 30,1 millions de Fcfa et le navire Grande Nigéria à 80 milliards de Fcfa. Jeannin et Mattera ont signé les Pv après lecture.