NETTALI.COM – Le dernier numéro de l’hebdomadaire Jeune Afrique a, dans a rubrique intitulée “La vie après le pouvoir”, enquêté sur le séjour abidjanais de l’ancien homme fort de Ouagadougou, Blaise Compaoré.

« De temps e temps, il va dîner dans les restaurants huppés de la ville (Abidjan, où est vit en exil depuis 2014), comme Le Montparnasse et Le Grand-Large. On l’aperçoit parfois sur la plage d’Assinie. Il s’est également rendu à Abengourou récemment, mais c’est tout», écrit notre confrère. Jusqu’ici, rien de surprenant.

Cependant, informe notre source : « Heureusement, il voyage un peu. Au Maroc où il fait ses check-up médicaux et s’est fait soigner une fracture du fémur en 2015, ou au Sénégal, où il est allé l’année dernière profiter des plaisirs  balnéaires de la Petite Côte».

« Toujours bien mis dans ses costumes impeccablement taillés, il accueille parfois certains chefs d’Etat de passage avec la plus extrême discrétion », ajoute Jeune Afrique.

Nous devons à la vérité de rappeler qu’il y a eu une frénésie de voyages sur l’axe Dakar-Ouagadougou, durant ces dernières années.  Rock Kaboré, actuel président de la République burkinabé, est venu au Sénégal présenter les condoléances de son peuple suite au rappel à Dieu, survenu lundi passé à Bordeaux, de Ousmane Tanor Dieng, ex-président du Haut conseil des collectivités territoriales. Macky Sall était le médiateur désigné la CEDEAO, durant la crise politique consécutive au coup d’Etat perpétré par Gilbert Djendéré en 2015.

Le conseiller occulte de Blaise Compaoré, Moustapha Chaffi, est aussi présenté comme un proche de Macky Sall.

C’est dire que le monde est petit…