NETTALI.Com – La livraison du jour du journal Sud Quotidien a mis le curseur sur la succession  la tête du Parti socialiste, ouverte par le décès de Ousmane Tanor Dieng. Le canard sénégalais indique que c’est la présidente du mouvement femmes de cette formation politique qui est en pole position.

S’intéressant à la transition programmée à la tête du Ps, Sud Quotidien, nous informe « qu’au terme des dispositions de l’article 18 du règlement intérieur du Parti socialiste adopté par le XVème congrès ordinaire en Juin 2014, c’est la présidente du Mouvement nationale des femmes socialistes, Aminata Mbengue Ndiaye qui doit succéder au défunt Secrétaire général du Parti socialiste ».

« Parti sur la pointe des pieds le lundi 15 juillet dernier, à Paris, des suites d’une maladie qui l’a amené à quitter le Sénégal au lendemain de la prestation de serment de son allié et Président de la République, Macky Sall pour un second et dernier mandat, Ousmane Tanor Dieng pour ne pas le nommer, semble avoir pris les devants pour épargner son parti d’une crise de succession en cas d’ absence ou d’indisponibilité », anticipe le journal.

« En effet, sous son impulsion, le Parti socialiste, dans ses textes fondamentaux dont le règlement intérieur, adoptés par le XVème congrès ordinaire tenu à Dakar les 06 Et 07 Juin 2014, a fixé les contours de la dévolution de pouvoir en cas d’empêchement du Secrétaire général. L’article 18 dans son alinéa 1 paragraphe 5 dit à ce sujet que «Il (Secrétaire général) est assisté, dans ses fonctions, par les membres du Bureau Politique, organisés en une équipe de Secrétaires généraux adjoints et de Secrétaires nationaux, non hiérarchisée», poursuit Sud Quotidien.

« Abondant dans le même, le paragraphe 1 de l’alinéa 2 du même article 18 de ce règlement intérieur adopté par les militants socialistes lors de leur XVème congrès ordinaire tenu à Dakar les 06 Et 07 Juin 2014 va plus loin en précisant au sujet des Secrétaires généraux adjoints élus au même titre que le Secrétaire général par les Commissions administratives (C.A) des coordinations pour un mandat de quatre ans qu’ils «assistent le Secrétaire général du Parti dans ses fonctions et le suppléent en cas d’absence ou d’empêchement». Aux termes de ces dispositions, il est donc clair que c’est au trio Aminata Mbengue Ndiaye, président du Mouvement nationale des femmes socialistes, Cheikh Abdou Cissokho, Sg de l’Union régionale de Tamba et Cheikh Birahim Diagne de l’Union régionale de Louga, que revienne la charge d’assurer l’intérim jusqu’à la tenue du prochain Congrès de renouvèlement en leur qualité de Secrétaires généraux adjoints du Parti », croit encore savoir notre source.

Selon celle-ci : « Et en sa qualité de Premier Secrétaire général adjoint, c’est l’actuel ministre des Pêches et de l’Economie maritime qui va prendre le gouvernail de la barque socialiste jusqu’au jour où le Comité Central sur proposition du Bureau Politique arrêtera la date du prochain congrès du Ps. Et selon toujours ce règlement intérieur du Ps, le trio Aminata Mbengue Ndiaye- Cheikh Abdou Cissokho -Cheikh Birahim Diagne sera assisté dans leur tâche managériale de la maison du Parti de Colobane par Serigne Mbaye Thiam, Secrétaire national à la Vie politique et les autres Secrétaire nationaux ».