NETTALI.COM – Abdoulaye Wade ne s’est pas contenté d’une lettre de condoléances suite au décès du secrétaire général du Parti socialiste (Ps). Le pape du Sopi a dépêché ce samedi une forte délégation de son parti auprès de la famille du défunt Ousmane Tanor Dieng.

 

C’est d’abord à travers des communiqués de presse que Me Abdoulaye Wade et son fils Karim ont témoigné «des qualités intrinsèques» du défunt Ousmane Tanor Dieng, «comme le préconise notre religion», mais surtout présenté leurs condoléances les plus sincères à la famille biologique, et celle politique du président du Haut Conseil des collectivités territoriales (Hcct). Mais Abdoulaye Wade ne s’est pas contenté de ce geste. Ce samedi, il a instruit son parti de se rendre auprès de la famille et a dépêché une forte délégation chez la famille du défunt à Dakar pour, une fois de plus, «faire montre de compassion de la part de tous les militantes et militants du Pds, du Président Wade et de Karim Wade, à la famille éplorée».

La délégation conduite par Assane Ba comprenait, entre autres, Doudou Wade, Daouda Niang, maire de la ville de Rufisque, Woré Sarr, présidente des femmes libérales ainsi que de toutes les composantes du Pds. Parlant au nom de la délégation, Doudou Wade a livré le message du pape du sopi. Il a notamment insisté sur «la nécessité pour les Sénégalais de comprendre que le parti socialiste, tout comme le Pds, sont des patrimoines communs à préserver pour la bonne marche de notre démocratie».

Désignée porte-parole par la famille de Ousmane Tanor Dieng, Aminata Mbengue Ndiaye a exprimé «ses vifs remerciements ainsi que ceux de la famille à l’endroit du Pds et de son dirigeant pour leur compassion et leur solidarité». La numéro 2 du Ps a aussi rappelé les relations qui unissent sa famille à celle de Mor Tolleu Wade, père de Me Abdoulaye Wade.