NETTALI.COM – Le Sénégal s’était apparemment montré trop ambitieux en arrêtant son budget 2019 à 4071, 77 milliards de francs CFA. Après le premier semestre, les services du ministères des Finances ont été obligés de se réajuster en proposant au gouvernement une loi de finances rectificatives qui reflète la réalité des sommes collectées.

C’est ainsi que les députés se sont réunis ce dimanche en séance plénière et ont adopté à la majorité un projet de loi portant loi de finances rectificative 2019.

Cette loi de finances rectificative fait état d’une baisse des ressources qui passent de 4071, 77 milliards de francs CFA à 3988,63 milliards, soit une régression  de 83,14 milliards en valeur absolue et 2 % en valeur relative.

Lors de la plénière, 86 députés ont pris la parole devant le ministre des Finances et du Budget, Abdoulaye Daouda Diallo, qui a défendu le projet de loi numéro 10/2019 portant loi de finances rectificative pour l’année 2019.