NETTALI.COM – En perquisitionnant ce samedi le domicile du journaliste Jean Meïssa Diop, les éléments de la Division des investigations criminelles (Dic) avaient un objectif précis. Ils veulent cueillir le directeur de publication du journal l’Exclusif. Ce dernier aurait dit qu’il vivait chez l’ancien rédacteur en chef de Walf Quotidien.

Une demi-douzaine d’hommes. C’est le nombre d’éléments que la Division des investigations criminelles (Dic) a envoyé ce samedi matin chez le journaliste Jean Meïssa Diop, ancien rédacteur en chef de Walf Quotidien et ancien directeur de publication de Walf Grand-Place. La perquisition musclée des policiers a ému le monde de la presse. Les journalistes ont vivement réagi à travers les réseaux sociaux notamment. Eh bien, on en sait un peu plus sur les motivations des éléments de la Dic.

Des sources dignes de foi nous ont appris vers 14 heures ce samedi que la police est à la recherche d’un certain Justin Ndoye. Ce dernier serait le directeur de publication du quotidien l’Exclusif. Le journal s’est illustré cette semaine par des «révélations» sur le dossier Petro-Tim, soutenant notamment que le frère du chef de l’Etat serait aussi victime d’une guerre que lui mènerait la première dame Marième Faye Sall. Est-ce que la raison pour laquelle la police s’est mise à sa recherche ? Difficile à affirmer pour le moment. D’ailleurs, d’autres sources soulignent que la Dic est entrée en action suite à une plainte du député Farba Ngom qui poursuit l’Exécutif pour diffamation. Le journal l’accuse de faire le tour des rédactions pour tenter de corrompre des journalistes hostiles au pouvoir depuis l’éclatement de l’affaire Petro-Tim.

Toujours est-il que le nommé Justin Ndoye, qui serait en fait un pseudonyme, a reçu une convocation de la Dic. Et c’est parce qu’il n’a pas déféré à cette convocation que la Dic s’est mise à ses trousses. Et nos sources indiquent qu’il aurait donné l’adresse de Jean Meïssa Diop comme étant son lieu de résidence.