NETTALI.COM – Pour l’une de ses première sorties en tant que nouveau ministre-conseiller en charge de la communication de la présidence de la République Seydou Guèye a été vite corrigé par Moussa Taye, le conseiller politique de Khalifa Sall. Il évoquait le sujet IGE et la caisse d’avance.

Moussa Taye a  recadré Seydou Guéye, suite à sa sortie sur Rfm matin. Et C’est un Moussa Taye très offensif qui a dit ce qu’il a pensé être sa vérité dans cette affaire de caisse d’avance pour laquelle son mentor est emprisonné. Celui-ci a en effet estimé que Seydou n’a pas dit toute la vérité dans sa communication.

Visiblement gêné par la relance du journaliste sur le sort réservé au rapport de l’IGE sur la ville de Dakar, le tout nouveau ministre en charge de la communication de la présidence de la République, Seydou Guèye affirme que l’IGE avait demandé, dans ce cas précis, l’ouverture d’une information judiciaire. Soit ! Mais, ce que le ministre Guèye sait mais ne dit pas, c’est que l’IGE avait demandé l’ouverture d’une information sur les conditions de création de la caisse d’avance et les conditions d’utilisation de la caisse d’avance”, a fait savoir M. Taye dans une déclaration rendue publique de ce mercredi 26 juin.

On s’est simplement limité à étudier les conditions d’utilisation pour rapidement établir un faux et une escroquerie’’, a précisé le conseiller politique qui n’a pas manqué de faire la leçon à Seydou Guéye, en ces termes : “lorsqu’on porte la parole d’une institution aussi importante que la présidence de la République, on doit tout simplement dire la vérité, toute la vérité. Seulement, cette posture n’est valable que dans le cadre d’un régime de transparence et de vérité…’’. Selon Moussa Taye, à ce rythme, “le “revenant” Seydou va tout droit au mur avec son acolyte devenu par un curieux retournement de situation… prêcheur sur les mêmes ondes dans la partie vespérale de l’émission“.