NETTALI.COM – Soucieux de donner corps à la volonté affichée du chef de l’Etat de voir l’administration sénégalaise se moderniser davantage, le directeur général de l’Agence de l’informatique de l’Etat (ADIE), Cheikh Bakhoum, a appelé mercredi les acteurs à mutualiser leurs efforts en vue de dématérialiser 700 procédures administratives d’ici 2025.
’’L’enjeu aujourd’hui c’est de voir comment nous pouvons accélérer et renforcer cette dématérialisation et qu’ensemble nous puissions fédérer nos forces pour que 700 procédures puissent être dématérialisées d’ici 2025’’, a dit Cheikh Bakhoum, cité par l’Agence de presse sénégalaise.

Le directeur général de l’ADIE tenait ces propos lors d’un atelier de partage et de mise en commun des expériences de dématérialisation.

Selon l’Aps toujours, il a souligné qu’aujourd’hui “plus de 50 procédures ont été déjà dématérialisées par l’ADIE’’.

C’est ainsi qu’ il a rappelé le lancement du site internet servicepublic.gouv.sn par l’ADIE, lequel ’’permet aujourd’hui d’avoir l’information en ligne sur presque 700 procédures administratives’’.

’’C’est pour cela que nous pensons qu’en mutualisant nos efforts, nous pouvons arriver réellement à faire du Sénégal un vrai hub en matière de digitalisation du service public et de dématérialisation des procédures de l’administration’’, a-t-il soutenu.

Cette volonté de M. Chekh Bakhoum intègre la vision déclinée à travers le concept Sénégal numérique 2016-2025, expliqué dans le document de stratégie de développement du numérique.
La stratégie “Sénégal numérique 2025” a été élaborée en s’appuyant sur les orientations fixées par le Plan Sénégal émergent. Elle incarne l’ambition du Sénégal de maintenir une position de pays leader innovant en Afrique dans le domaine du numérique.
Elle est constituée de trois (3) prérequis et quatre (4) axes prioritaires articulés autour du slogan “le numérique pour tous et pour tous les usages en 2025 au Sénégal avec un secteur privé dynamique et innovant dans un écosystème performant”.
Le coût total du plan d’actions constitué de 28 réformes et 69 projets est de 1.361 milliards de F Cfa.