NETTALI.COM- Le sous-lieutenant de la gendarmerie,  Moustapha Sané, suspecté de la mort de l’étudiant Fallou Sène, a été inculpé ce vendredi 14 juin 2019 pour coup mortel.

 Toutefois, l’inculpé n’a pas été placé sous mandat de dépôt puisque le magistrat instructeur l’a placé sous contrôle judiciaire.

Si à la fin de l’instruction, des charges suffisantes pèsent sur le gendarme, ce dernier sera jugé par un tribunal militaire.

Il devra répondre de la mort de Fallou Sène, étudiant en deuxième année de Lettres modernes à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis, tué par balle le 15 mai 2018. C’était lors d’échauffourées entre gendarmes et étudiants qui réclamaient le versement de leurs bourses.

L’enquête a beaucoup trainé suscitant même la colère des étudiants qui n’ont cessé de réclamer justice.  En conférence de presse mercredi dernier, le procureur de la République a justifié les lenteurs par la procédure de saisie. Car, il a reçu l’ordre de poursuite du ministère des Forces armées, il y a de cela quelques jours seulement.