NETTALI.COM – Comme annoncé dans ces colonnes, le procureur de la République, en exécution des instructions du ministre de la Justice, a fait face à la presse ce mercredi, pour, supposément, donner suite aux rebondissements portés par Bbc, relativement à l’affaire PETRO-TIM. Serigne Bassirou Guèye informe que la DIC et la Section de recherches de la gendarmerie nationale ont reçu des consignes claires pour entendre toute personne capable de faire éclater la vérité.

L’affaire PETRO-TIM connait enfin un tour judiciaire, au Sénégal. Face à la presse ce mercredi, le procureur de la République a souligné avoir donné à la Division des investigations criminelles et la Section de recherches de la gendarmerie nationale des consignes claires aux fins d’éclairer ce qui est présenté comme une nébuleuse.

« A la DIC, nous avons donné des instructions aux fins de mener une enquête complète et approfondie sur la réalité ou non de toutes ces accusations, de malversation, de concussion et de conflit d’intérêt sur des contrats pétroliers », instruit le procureur de la République.

« A la section de recherches de la gendarmerie nationale, nous avons demandé de mener des recherches pour situer les responsabilités dans la divulgation du rapport de l’IGE sur la question », dira-il.

« A partir de ce moment bien déterminé, je voudrais inviter tous les sachants qui détiennent des informations, des documents, des renseignements  à s’adresser la Dic pour éclairer les sénégalais », exhorte-t-il encore.

« J’invite, avec une particulière  insistance, tous ces grands connaisseurs du pétrole, tous ces fins analystes spécialistes du pétrole et du gaz  à rediriger leurs efforts et leurs documents  à la DIC. C’est là ou l’enquête pourra progresser », ajoute M.Gueye.

« Vous aviez raison quand vous disiez que la balle est dans le camp du procureur, aujourd’hui, la balle est dans votre camp », clôt-il ce chapitre.