NETTALI.COM – De l’avis du maire de Mermoz-Sacré-Cœur,  qui se prononçait sur la paternité de AGRITRANS, relativement aux révélations de Bbc sur PETRO-TIM, Aliou Sall, en tant que fonctionnaire, ne peut pas gérer une société privée.

Invité ce dimanche, à l’émission SEN JOTAAY sur Sen Tv, Barthélemy Dias a rappelé que Aliou Sall, en tant que fonctionnaire de l’Etat du Sénégal, ne peut pas gérer la société AGRITRANS.

Pour mémoire, cette citée est citée dans le documentaire de Bbc comme étant celle par laquelle passait des fonds dans des conditions rocambolesques. Toutefois, lors de la conférence de presse qu’il a animée  la semaine passée, Aliou Sall a révélé qu’il avait confié la gérance de cette société à son oncle Abdoulaye Thimbo, actuel maire de Pikine, avant de la reprendre une fois en fin de mission (il était ministre à l’ambassade du Sénégal en Chine)  en 2012.

Selon l’article 10 de la loi 61-33 du 15 juin 1961 relative au statut général des fonctionnaires : « Il est interdit à tout fonctionnaire, quelle que soit sa position, d’avoir soit par lui-même, soit par personne interposée, et sous quelque dénomination que ce soit, dans une entreprise soumise au contrôle de son administration ou service, ou en relation avec son administration ou service, des intérêts de nature à compromettre son indépendance ». » De même, il est interdit, à tout fonctionnaire, de solliciter ou d’accepter, en échange de l’exécution du service, soit directement, soit indirectement, soit par personne interposée, des usagers du service public, des dons ou prêts, en nature ou en espèce, des services gratuits ou à tarif minoré, ou quelque avantage que ce soit. Article 11 : Lorsque le conjoint d’un fonctionnaire », précise l’article.

Barthélemy Dias de mentionner que la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI) a condamné Karim Wade  qui a, selon ses dires,« créé des entreprises qu’il faisait gérer par des tiers et dont il était le bénéficiaire économique. Ce  que son statut d’agent de l’Etat lui interdisait », conclut-il.