NETTALI.COM – Une enquête bientôt ouverte sur le scandale Petro-Tim. C’est du moins ce qui semble être la volonté du gouvernement. Le ministre de la Justice vient de saisir le procureur général près la Cour d’Appel de Dakar dans ce sens.

La justice peut désormais entrer en action. Dans un communiqué, le ministre de la Justice déclare avoir saisi le procureur général sur les graves allégations de la chaîne britannique BBC sur les contrats pétroliers au Sénégal. «A la suite de la publication d’une enquête sur les découvertes pétrolières au Sénégal, un rapport de l’Inspection générale d’Etat circule sur les réseaux sociaux», lit-on d’emblée dans le communiqué dont Nettali.com a pu avoir copie. Et la même source de poursuivre : «Le ministre de la justice, soucieux d’éclairer les Sénégalais, sur la gestion des ressources naturelles, a saisi le procureur général près la Cour d’appel de Dakar pour l’ouverture d’une enquête complète sur l’ensemble des faits allégués, aussi bien dans ledit rapport, qui n’a pas encore été transmis à M. le président de la République, que sur les autres dénonciations relativement à la gestion des contrats pétroliers.»

Pour rappel, depuis bientôt dix jours, les médias sénégalais ne parlent pratiquement plus des révélations de la Bbc sur les contrats pétroliers entre l’Etat du Sénégal et l’homme d’affaires Franck Timis. Des contrats qui auraient à Aliou Sall, frère du président de la République de s’enrichir. Ce que le concerné a formellement démenti. Le jour la fête de l’Aïd-el-fitr, le président sénégalais a, lui aussi, démenti les faits allégués. Mais la polémique est loin de d’estomper. Des partis et organisations de la société civile se mobilisent, d’ailleurs, pour réclamer la lumière sur cette affaire.