NETTALI.COM- Six mois de prison dont un mois ferme. C’est la sanction que la justice a infligée au propriétaire du pitbull qui avait agressé à Pikine Abdoulaye Baldé, un talibé de 15 ans.

Le prévenu, Saliou Diouf, a été reconnu coupable de coups et blessures volontaires ayant entraîné une incapacité non déterminée. Déféré au parquet le 10 mai dernier, il a été jugé ce vendredi par le Tribunal de grande instance (TGI ) de Pikine-Guédiawaye.

Face aux juges, le prévenu a clamé son innocence en imputant la responsabilité à la victime. « Le chien n’a pas attaqué le talibé dans la rue. C’est ce dernier qui s’est introduit dans la maison sans autorisation avant de le provoquer. Ainsi, le pitbull l’a poursuivi jusque dehors avant de le mordre », s’est défendu Saliou Diouf.

C’est pourquoi son conseil, Me Ibrahima Mbengue, a sollicité le renvoi des fins de la poursuite sans peine ni dépens.

Mais le juge s’en est opposé en déclarant le prévenu coupable. Le tribunal a réservé les intérêts à la partie civile qui n’a pas répondu à la convocation.

Quid du chien ? Il ressort des éléments de la procédure qu’il a été abattu en même temps qu’un autre pitbull, deux rottweilers et deux bergers allemands qu’hébergeait Saliou Diouf.