NETTALI.COM – Famara Ibrahima Sagna et Serigne Diop seraient les personnalités choisies par le chef de l’Etat pour présider la commission cellulaire. Des choix qui ne sont pas du goût de Mody Niang. Selon lui, ces deux personnalités ne sont pas crédibles Il invite Macky Sall à chercher un consensus de la classe politique et de la société civile.

Mody Niang est formel. Il n’est pas du tout d’accord avec le président Macky Sall qui aurait porté son choix sur Famara Ibrahima Sagna et Serigne Diop, pour présider aux destinées de la commission cellulaire, relativement au dialogue national.

« Il ne faut pas oublier que Famara Ibrahima Sagna est d’un âge assez avancé. En plus, il a été directeur général de la Banque nationale de développement du Sénégal (BNDS) et il a été ministre de l’Agriculture et ministre de l’Economie et des finances. Farama Sagna n’était pas un modèle de bonne gestion. Nous ne devons pas l’oublier. Je crois que le sénégalais peuvent trouver mieux », a rappelé Mody Niang, ce lundi, dans une communication via les réseaux sociaux.  Concernant l’autre personnalité choisie par Macky Sall, en l’occurrence Serigne Diop, l’ex-porte-parole de l’OFNAC ne mâche pas ses mots.

« Serigne Diop Sadahta, nous ne devons pas l’oublier. Il avait rompu les amarres avec Abdoulaye Wade dans les conditions dont nous nous rappelons.  Il a été ministre sous le régime d’Abdou Diouf. C’est lui qui avait formé avec Jean Paul Dias et Ousmane Ngom cette fameuse coalition un peu avant l’élection présidentielle 2000. Les membres de cette coalition avaient traité Abdoulaye Wade de tous les noms d’oiseaux. Après l’alternance du 19 mars 2000, Serigne Diop Sadahta a tout fait pour retrouver la confiance de Wade et devenir son ministre. Serigne Diop n’est pas un modèle de constance politique. Je n’ai rien contre Serigne Diop et Famara Sagna, mais je pense que nous devrions être en mesure de trouver une personnalité plus crédible que ces deux-là », se désole-t-il.

Avant d’ajouter : « A mon avis, le président Macky Sall doit attendre que la classe politique et la société civile lui proposent un ou deux noms pour choisir. Et je pense que la classe politique et la société civile devraient trouver mieux que Serigne Diop et Famara Ibrahima Sagna ».