NETTALI.COM- Fin de calvaire pour certains des éléments de la sécurité du Parti de l’unité et du rassemblement ( Pur) en prison depuis la campagne électorale de février dernier. 11 d’entre eux bénéficient d’une liberté provisoire.

Selon nos sources, c’est ce mardi que le doyen des juges du tribunal de grande instance de Tambacounda, le juge Ngom, a rendu son ordonnance en faveur des détenus. Ces derniers ont été inculpés pour coups et blessures volontaires. Ils laissent en prison leurs trois camarades et co-détenus inculpés pour meurtre et complicité.

Pour rappel, les inculpés ont été arrêtés lors des violences électorales survenues à Tambacounda. Des échauffourées avaient éclaté entre des militants du Pur et de Benno bokk yaakar et avaient coûté la vie à la vie à un jeune de Tamba du nom de Ibou Diop. Un autre conducteur de Jakarta allait perdre la vie lorsque le cortège du Pur fuyait les pluies de pierres déversées par la population en furie.